Assurances de prêts :

Maintenant vous pouvez choisir !!!

L'assurance emprunteur peut représenter jusqu'à 50 % du coût total du crédit immobilier. Les avancées récentes de la loi vous donnent maintenant le choix !

3 BONNES RAISONS DE CHANGER L'ASSURANCE DE VOTRE PRÊT IMMBILIER :

  • 1. Faites baisser vos mensualités
    Nos contrats vous permettent de baisser de 30 à 50% vos cotisations actuelles.
  • 2. Conservez la même protection
    Nos contrats vous offrent une protection identique aux critères exigés par votre banque : des garanties inchangées pour un tarif beaucoup moins élevé !
  • 3. La démarche est simple et rapide
    Faites une simulation d’économie en ligne. Nous vous guidons dans le choix du meilleur contrat et vous accompagnons jusqu’à la résiliation.       ==>
  • Comment changer de contrat ?

  • Répondez en moins de 2 minutes à des questions concernant votre prêt et votre profil emprunteur grâce à notre questionnaire ci-contre.       ==>
  • Comparez parmi plus de 25 contrats référents sur le marché.
  • Une fois votre simulation effectuée, nous serons ravis de mettre en place les démarches de résiliation à vos côtés.
  • Les différentes garanties :

    La garantie Décès (DC).

    Le capital restant dû au jour du décès est remboursé au bénéficiaire.

    La Perte Totale et Irreversible d'Autonomie (DC/PTIA).

    Cette garantie intervient lorsque l'assuré se trouve dans l'impossibilité totale et irreversible de se livrer à toute activité rémunérée et qu'il est contraint de recourir à l'assistance d'une tierce personne dans l'accomplissement des actes de la vie ordinaire. Dans ce cas, comme pour le décès, le capital est remboursé au bénéficiaire désigné.

    L'Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT).

    Cette garantie intervient lorsque l'assuré se trouve dans l'impossibilité complète d'exercer une quelconque activité professionnelle. Dans ce cas, la prestation est le plus souvent forfaitaire et correspond à la prise en charge de la mensualité de remboursement en fonction de la quotité assurée.
    Après un délai de franchise variable selon les contrats (90 jours en général), la prise en charge est limitée dans le temps.

    L'Invalidité Permanente Partielle ou Totale(IPP/IPT).

    Cette garantie intervient lorsque l'état de santé de l'assuré, ne lui permet plus d'exercer définitivement une quelconque activité professionnelle. Pour être déclaré en état d'invalidité et prétendre à cette garantie, l'assureur doit constater, suite à une expertise médicale, que l'état de santé de l'assuré est consolidé, et que son taux d'invalidité est supérieur à 66% pour l'invalidité totale et compris entre 33% et 66% pour l'invalidité partielle. Ce taux est déterminé par le croisement des taux d'incapacité fonctionnelle et professionnelle.

    Les autres garanties ou options.

    Selon les contrats, on peut citer les garanties chômage ou certaines options, telles que le rachat de certaines exclusions.
    Par exemple, certaines pathologies liées au mal dos ou aux dépressions nerveuses sont souvent exclues des garanties prévues aux conditions générales. Le rachat de ces exclusions est une option payante (sans être exhorbitante) qui vous permet d'enlever ces exclusions et donc d'être couvert.

    QUELQUES DEFINITIONS.

    QUOTITE ASSUREE : c'est le pourcentage de couverture du prêt que vous souhaitez garantir. La quotité varie de 0 à 100% par assuré. Ainsi, un couple peut choisir une quotité de couverture de 50/50 (chacun est assuré pour la moitié du prêt), 100/100 ou n'importe quel prorata.
    FRANCHISE : c'est la période pendant laquelle le risque assuré n'est pas indemnisé. Par exemple, pour la garantie ITT (voir plus haut), la franchise est souvent de 90 jours. Cela revient à dire que l'assuré n'est indemnisé qu'à compter du 91ème jour d'arrêt de travail.

    COMPARATIF IMMEDIAT :

    Pour renegocier votre assurance, munissez-vous de votre tableau d'amortissement et de votre offre de prêt (afin de vérifier les pourcentages auxquels vous êtes assurés)

    INFORMATIONS IMPORTANTES

    " Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. "
    " Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. (Article L.321-2 du Code de la Consommation) "
    " Lorsqu'une opération de crédit entraîne une diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total "